Créé(e) 23/10/2015 Mis à jour 05/07/2017

D'abord obstacle à sa progression dans l'exploration de la Terre, la Mer ne fut ensuite pour l'Homme, pendant plus de 40.000 ans, qu'un moyen de communication plus ou moins commode. Pythéas le Marseillais fut, quatre siècle avant notre ère, le premier scientifique embarqué dont on ait gardé le souvenir.

Il faudra ensuite attendre plus de 2.000 ans avant que d'autres savants montent à bord des navires, mais la Mer n'était que très rarement l'objet principal de leurs préoccupations. La Mer ne deviendra réellement un sujet d'étude qu'à partir de 1850. L'Océanographie, pluridisciplinaire par obligation, se développera alors pendant un siècle pratiquement sans la France, qui consacrera l'essentiel de ses efforts au développement de ses stations marines et aux recherches en biologie marine. Ce n'est qu'après la seconde guerre mondiale que la France se dotera des moyens humains et matériels qui lui permettent aujourd'hui de jouer un rôle de premier plan dans tous les domaines des sciences de l'Océan.