Créé(e) 07/01/2021
07 jan
2021

La station biologique de Roscoff lance cette année d’importants travaux de rénovation de ses locaux et de certaines installations scientifiques.

1 . LES TRAVAUX SUR LE VIVIER : NOVEMBRE 2020 à JUIN 2021

En 1881, Lacaze-Duthiers, fondateur de la Station,  obtient le droit de construire un vivier demi-circulaire de 60 m de diamètre, « clos par un mur insubmersible cimenté de 4 m de hauteur, avec brise-lame extérieur et renfort intérieur sur la grève du Vil, près du laboratoire de Roscoff, en face du parc de l’île verte » (arrêté du ministre de la Marine du 13 mai 1881) et « en raison de la destination spéciales de cet établissement la concession est accordée gratuitement ».

Aujourd'hui marqué par les attaques du temps et des marées, le vivier va bénéficier d’une rénovation pour consolider ses structures directement en contact avec la mer. Les travaux consisteront à renforcer la coque extérieure du mur poids périphérique puis à démolir et reconstruire les passerelles en coursive autour du bassin. La SBR profite de ce chantier pour créer une plateforme, qui surplombera une partie du vivier et sur laquelle seront installés des dispositifs expérimentaux au gré des nécessités des projets scientifiques.

Le vivier n’a plus sa fonction initiale de stockage et de conservation des spécimens mais il est utilisé comme une retenue d’eau de 1300 m3. Après une série de filtrations réalisée au niveau de l’usine de traitement installée dans l’ancien aquarium public, l’eau est redistribuée dans l’ensemble des laboratoires de la Station. Les robinets sont ainsi alimentés en permanence en eau de mer à température maîtrisée grâce à une pompe à chaleur (PAC) qui utilise les calories de l’eau de mer tempérée pour la production d’eau de mer chaude et froide.  Ce système de production d’énergie via une PAC assure en parallèle la climatisation de certaines pièces d’expérimentation.