Créé(e) 20/06/2014 Mis à jour 27/04/2018

Présentation

Biodiversité et évolution des algues marines

L'unité internationale EBEA (Evolutionary Biology and Ecology of Algae) comprend trois groupes en France et au Chili, situés à la Station Biologique de Roscoff (SBR, France), la Pontificia Universidad Catolica de Chile (PUCCh) à Santiago et l'Universidad Austral de Chile (UACh) à Valdivia.

Plusieurs membres de ces groupes travaillent ensemble depuis 1997, ce qui a conduit à la mise en place d'une collaboration étroite et de nombreux échanges. Notre unité s'intéresse à la dynamique de la biodiversité des macro et micro-algues marines, caractérisées par des cycles de vie complexes et vivant dans des habitats souvent fortement contrastés.

Nous travaillons sur une variété de modèles biologiques et d'écosystèmes (à la fois côtiers et hauturiers) en Europe et au Chili, et utilisons une diversité d'approches: génétique et génomique des populations, phylogéographie, écologie de terrain, évolution expérimentale, modélisation mathématique. Nous travaillons sur une large gamme de questions biologiques, de l'évolution des systèmes de reproduction et des cycles de vie à la génétique de l'adaptation et de la spéciation, et nous intéressons également à des problématiques plus appliquées concernant la culture d'algues et la conservation des ressources marines.

 

La Station Biologique de Roscoff dispose de navires, service de plongée et d'équipements pour l'échantillonnage; elle offre également l'accès à des plateformes techniques et technologiques pour la recherche biologique et écologique, avec l'aide d'un personnel hautement qualifié et des équipements récents pour l'histologie, la microscopie, l'imagerie, la cytométrie en flux, les cultures cellulaires et collections de cultures, le séquençage de nouvelle génération, la transcriptomique, la protéomique et la bioinformatique.

La station marine de Las Cruces (PUCCh) a considérablement augmenté ses infrastructures de recherche et sa reconnaissance internationale en tant que laboratoire marin du Pacifique Sud-Est. Les deux stations fournissent un environnement exceptionnel pour accéder aux écosystèmes côtiers, réaliser des expériences et cultures d'algues, ainsi que pour l'organisation de cours et workshops.

Par ailleurs, les membres de l'UMI travaillant à la PUCCh ont mis en place des plateformes techniques permettant la culture de macro- et micro-algues, séquençage Sanger et génotypage, ainsi que des laboratoires pour les études moléculaires et biochimiques, et un laboratoire d'analyse des métaux; un service de cytométrie en flux sera bientôt inclus. La PUCCh offre également aux chercheurs de l'UMI l'accès à des services de microscopie (microscopie électronique et confocale de dernière génération), séquençage de nouvelle génération et analyses biogéochimiques. Enfin, le programme doctoral d'Ecologie et Evolution de l'Universidad Austral de Chile a reçu un financement MECESUP dont l'objectif est de mettre en place un service de génomique fonctionnelle, bioinformatique et génotypage.