Créé(e) 13/07/2022 Mis à jour 19/09/2022
26 juil
2022

LES CONFERENCES A ROSCOFF
 

Ces conférences ont lieu en salle de conférences de la Station Biologique de Roscoff. l'inscription est gratuite mais obligatoire 

 

> Effondrement de la biodiversité : pourquoi on a tout faux !
16 septembre, 20H30

Par Pierre-Henri GOUYON, professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle.
la conférence en présentiel est complète mais vous pouvez la suivre en direct qur la chaîne youtbe de la Station Biologique de Roscoff: 

https://www.youtube.com/watch?v=6FQT7b2ExP4&list=PLgwvxk6eJAiiJsg8mzUxKH...

Depuis les 30 dernières années, nous constatons un effondrement de la biodiversité. Tout d’abord, qu’est-ce vraiment que la biodiversité ? Notre culture constitue-t-elle un handicap pour la comprendre ? Et ensuite, comment la biomasse des insectes a-t-elle pu diminuer de 80% en Europe sur une période aussi courte ? Pourquoi les colonies d’abeilles sont-elles atteintes à ce point dans la même période ? Les travaux scientifiques sont pléthore sur ces sujets mais ne dégagent pas de consensus. Les chercheurs, et des organismes comme l’IPBES mettent en avant un processus multifactoriel fondé sur 5 points : changement d’usage des terres et des mers, exploitation directe, changement climatique, pollution, espèces invasives. Nulle mention des pesticides alors que pour une partie des scientifiques, le lien avec ces produits paraît primordial. Comment est-ce possible ? Les biologistes pourraient avoir besoin des sociologues pour comprendre les difficultés qu’ils ont à affronter dans leur quête de la vérité.

 

> Symbioses en mer : vivre à deux pour vivre mieux.
8 octobre à 20H30

Par Marc-André SELOSSE, biologiste, professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle. Il a écrit de nombreux ouvrages de vulgarisation scientifique.
Inscription (gratuite) : https://my.weezevent.com/symbiose-en-mer-vivre-a-deux-pour-vivre-mieux ou par mail à communication[at]sb-roscoff.fr

La vie est souvent associée à l’idée de compétition. Pourtant, la coopération entre espèces est fondamentale : souvent, dans les eaux marines, deux espèces différentes s’entraident. Anémones et coraux sont aidées par les algues qu’ils abritent et nourrissent dans leurs cellules, des algues supportent la marée basse grâce à des champignons, des animaux marins vivent dans des conditions qui paraissent infernales (profondeurs océaniques, vases privées d’oxygène) grâce à des bactéries. Comment la symbiose, la vie à deux, ouvre-t-elle la porte de milieux variés, parfois hostiles ?

____________________________

CONFERENCE HORS ROSCOFF

A  L'ESPACE DES SCIENCES DE RENNES

> L’acidification des océans, l’autre problème du CO2
Mardi 25 octobre 2022 à 20h30

Par  Sophie Martin, chercheuse CNRS à la Station Biologique de Roscoff

Nous avons atteint aujourd’hui des taux records de gaz carbonique émis dans l’atmosphère par les activités humaines.
Parmi les conséquences de l’augmentation du CO2, l’acidification des océans, terme utilisé pour décrire l’augmentation de l’acidité de l’eau de mer causée par l’absorption du CO2 dans l’océan, est un phénomène moins connu que le réchauffement climatique mais dont les effets sont tout aussi néfastes. L’acidité de l’eau de mer a augmenté de 30 % depuis le début de l’ère industrielle et pourrait jusqu’à tripler d’ici à la fin de ce siècle. L’acidification des océans n'est pas sans conséquences, elle représente une véritable menace pour les organismes et les écosystèmes marins.

Plus d'information : https://www.espace-sciences.org/conferences/l-acidification-des-oceans-l...