Doctorant(e)

Nicolas Sacré

Thèse

Evolution de la structure et du fonctionnement trophique des communautés benthiques côtières : contribution à la définition d'indicateurs (TROPHIC)

Dans le contexte actuel de perte de biodiversité à l’échelle mondiale, mon sujet de thèse s’intéresse au lien entre diversité et fonctionnement écosystémique à travers l’étude de quatre communautés benthiques naturelles réparties le long du gradient estuarien en Baie de Morlaix et du suivi temporel de l’un des sites d’échantillonnage. Il s’agit ainsi d’associer des mesures « classiques » de diversité spécifique à des mesures de diversité fonctionnelle et trophique et d’observer de quelle manière ces différentes facettes de diversité évoluent sur le plan spatial et temporel. L’étude de la structure des réseaux trophiques se fera à partir des isotopes stables du carbone (δ13C) et de l’azote (δ15N). De nouveaux indices de diversité fonctionnelle isotopique seront ainsi utilisés et la pertinence de leur application dans le cadre des politiques publiques environnementales (ex : Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin) pourra faire l’objet d’une évaluation.

 

Formation

2018-2020 : Master « Sciences de la Mer » | Sorbonne Université (UPMC)

2015-2018 : Licence de Sciences de la Vie et de la Terre |Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ)

 

Expérience

2020 : Stage de Master 2 | Université de Bourgogne
« Modélisation des réseaux trophiques dans les environnements marins côtiers des Iles Kerguelen » - Encadrants : Pr Thomas SAUCÈDE (UB), Dr Loïc MICHEL (Ifremer, Université de Liège)

2019 : Stage de Master 1 | Observatoire Océanologique de Villefranche-sur-Mer
« Phénologie à moyen et long terme des espèces du genre Ceratium (dinoflagellés planctoniques) au printemps en Méditerranée NO » - Encadrants : Pr Rodolphe LEMÉE (LOV), Sophie MARRO (LOV)