Créé(e) 29/06/2015 Mis à jour 10/02/2017

Sur la base des suivis à long terme des peuplements macrobenthiques, un suivi des réseaux trophiques associés à ces peuplements en baie de Morlaix a été initié depuis 2010.

Ce suivi s’appuie notamment sur la mesure des signatures isotopiques (δ13C, δ15N) des sources nutritives et du macrobenthos et sur une analyse des peuplements en termes de groupes fonctionnels trophiques. Il concerne les réseaux trophiques des communautés associées aux sables fins de Pierre Noire, d’une part, et aux milieux rocheux intertidaux à dominante macroalgale, d’autre part
L’objectif est d’apporter une dimension fonctionnelle aux suivis biocénotiques. Il s’agit d’obtenir des séries à long terme afin de comprendre l’évolution de la structure et du fonctionnement des réseaux trophiques sous l’effet de contraintes naturelles et/ou anthropiques. Des questions telles que la stabilité des réseaux, la plasticité trophique, ou la diversité des voies de transfert de matière au sein de ces habitats pourront ainsi être appréhendées sur le long terme.