Créé(e) 21/01/2015 Mis à jour 20/02/2017

CO2ARVOR 2008-2010

Financé par la Région Bretagne

Responsable du projet : Yann Bozec

Le plateau continental breton constitue une zone d’étude privilégiée puisqu’il regroupe, sur une zone géographique restreinte, les écosystèmes côtiers tempérés caractéristiques que l’on retrouve à l’échelle mondiale (stratifiés, homogènes, frontaux, estuariens, plumes d’estuaires). Les études récentes sur le cycle du carbone en milieux côtiers ont souligné la nécessité de prendre en compte la diversité de ces écosystèmes pour intégrer les flux air-mer de CO2 à l’échelle globale et déterminer les processus biogéochimiques contrôlant ces flux. L’outil indispensable pour ce type d’études est la mesure, à haute fréquence spatio-temporelle des paramètres du système CO2 marin et paramètres complémentaires.

Les travaux que nous menons dans le cadre de CO2ARVOR sur les flux air-mer de CO2 concernent principalement 3 types d’écosystèmes présents en Bretagne jouant un rôle clés dans les flux globaux de CO2 : un écosystème estuaire-rade directement soumis aux apports anthropiques (La rade de Brest), un système plume d’estuaire-plateau stratifié (plume de la Loire/Atlantique Nord, voir aussi projet CALVI) et un système mer côtière-homogène (la Manche Occidentale).