Créé(e) 20/05/2015 Mis à jour 10/02/2017

Evaluation des impacts écologiques engendrés par pressions physiques sur les habitats benthiques : cas de la pêche et de l’extraction

Étude des pressions et impacts des activités humaines sur les habitats benthiques côtiers pour la mise au point d’indicateurs et de protocoles de surveillance de l’état écologique de ces habitats


L’objectif de ce projet de recherche financé par l’Agence des Aires Marines Protégées est de produire des indicateurs de l’état écologique et de l’état de conservation des habitats benthiques côtiers face aux pressions physiques qui s’y exercent. Ces indicateurs doivent répondre aux objectifs de surveillance des directives européennes DHFF et DCSMM.

Le projet s’attachera plus précisément à l’identification de seuils de réponses des communautés benthiques à différents gradients préalablement quantifiés de pression physique exercée sur les fonds. Deux activités génératrices des principales pressions physiques s’exerçant sur les fonds marins sont retenues : la pêche aux arts traînants et l’extraction de sédiments.

La Station Biologique de Roscoff a en charge l'étude dans la zone des Duons (Baie de Morlaix, sites Natura 2000 FR5300015 et FR5310073), en relation avec les extractions de granulat.