Doctorant(e)

THÈMES DE RECHERCHE

Je m’intéresse au développement de modèles mathématiques et de simulation informatique afin de tester des hypothèses en génétique des populations. Plus spécifiquement, j’ai étudié durant mon Master les conditions théoriques permettant le maintien et la diversification du système d’auto-incompatibilité chez les Angiospermes. J’étudie actuellement, dans le cadre de ma thèse de doctorat, l’effet de l’autofécondation partielle sur l’évolution de la recombinaison en développant des modèles mathématiques et des simulations informatiques et en analysant des données génomiques issues d’expériences d’évolution chez Caenorhabditis elegans.

EXPÉRIENCE

Formation

  • 2019-présent: Doctorant dans l’équipe EBEA (Evolutionary Biology & Ecology of Algae, UMI 3614), Station Biologique de Roscoff (France)
  • 2018-2019: Master 2 en Gestion et Évolution de la Biodiversité (coloration recherche), Université de Lille – Villeneuve d’Ascq (France)
  • 2017-2018: Master 1 en Biodiversité, Écologie et Évolution, Université Lille 1 – Villeneuve d’Ascq (France)
  • 2014-2017: Licence en Sciences de la Vie et de l’Environnement – spécialisation Biologie des Organismes et des Populations – parcours bilingue (Français/Anglais), Université Lille 1 – Villeneuve d’Ascq (France)

Projets de recherche

  • Nov. 2019-présent: Thèse de doctorat « Evolution de la recombinaison dans un contexte d’autofécondation partielle » – équipe EBEA (Evolutionary Biology & Ecology of Algae, UMI 3614)  – encadré par Denis Roze et Henrique Teotónio
  • Jan.-Oct. 2019: Stage de Master 2 « Effet de la structure de population sur la dynamique de diversification des haplotypes du système d’auto-incompatibilité chez les Angiospermes » – laboratoire Eco-Evo-Paléo (UMR 8198) – encadré par Sylvain Billiard et Vincent Castric
  • Mai-Juin 2018: Stage de Master 1 « Effet de l’hétérogénéité de la taille de dème dans une métapopulation sur le maintien du système d’auto-incompatibilité chez les Angiospermes » – laboratoire Eco-Evo-Paléo (UMR 8198) – encadré par Thomas Brom

PUBLICATIONS

  • Novembre 2019: Stetsenko et al., Fitness valley crossing in structured populations with balancing selection: the case of the diversification of self-incompatibility haplotypes. (En préparation)
  • Novembre 2019: Durand et al., (co-auteur dans une publication de revue de la littérature) Evolution of self-incompatibility in the Brassicaceae: lessons from a textbook example of natural selection. Evolutionary Applications. (Soumis)