Créé(e) 29/06/2015 Mis à jour 10/02/2017

Le RÉseau de surveillance BENThique (REBENT) a pour objectifs d’acquérir une connaissance pertinente et cohérente des habitats benthiques côtiers, et de constituer un système de veille pour détecter les évolutions de ces habitats, à moyen et long termes, notamment pour ce qui concerne la diversité biologique.

L’approche stationnelle repose sur des suivis de la biodiversité qui ont été mis en place dès 2004 sur une sélection d’habitats comprenant des habitats remarquables et des habitats largement représentés. : les fonds de sables fins envasés sublittoraux. Les principaux objectifs de cette approche sont de :
- détecter les changements à moyen et long terme des écosystèmes benthiques côtiers, que ces changements soient d’origine naturelle, anthropique ou accidentelle,
- caractériser ces changements qualitativement (peuplements, groupes d’espèces, espèces) et quantitativement (en termes d’abondance et de biomasse),
- contribuer, avec les autres niveaux d’approche, à expliquer ces changements en considérant les parts relatives de la variabilité naturelle et/ou anthropique d’origine locale, régionale ou globale.

Des adaptations au dispositif initial de surveillance ont été mises en œuvre dès 2007 pour répondre en totalité aux exigences de la Directive Cadre sur l’Eau pour la région Bretagne. La fréquence de rapportage pour la DCE est de trois ans pour l’ensemble des sites. Cependant trois sites sont retenus comme points d’appui et sont donc  rapportés tous les ans.