Créé(e) 18/06/2014 Mis à jour 12/02/2018

Notre équipe s’intéresse aux mécanismes d’adaptation des organismes de milieux extrêmes (sources hydrothermales, suintements froids profonds, régions polaires)

Objectifs

L'objectif est de  mieux comprendre comment certains facteurs environnementaux aussi structurant que la température, l’oxygène, ou le sulfure d’hydrogène contribuent à l’évolution et à la diversification des espèces.

Pour cela, les chercheurs de l’équipe GAME ont focalisé leur attention sur plusieurs modèles animaux pour lesquels des données génomiques et transcriptomiques sont en cours d’acquisition : la moule hydrothermale Bathymodiolus azoricus, les polychètes Alvinellidae et Polynoidae, ainsi que le krill d’Antarctique Euphausia superba et E. crystallorophias. L’équipe privilégie l’approche comparative de génomes par analyse de séquences d’espèces proches issues de milieux différents ou soumis à des conditions variables à partir de séquençage 454 et l’étude de la régulation des  transcriptomes par l’analyse de puces ADN.